Posté par le 24 Avr, 2012 dans Bons plans cuisine | 2 comments

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Ceci est officiellement un billet fourre-tout pour vous parler de mon petit périple en famille à Londres (oui, avec des adresses et bons plans pour visiter Londres avec des enfants ET faire un peu de shopping!) et de ma recette d’apple pie (parce qu’en rentrant de Londres, forcément, j’ai envie d’apple pie parce que je vis à Lyon et que je n’ai plus de Marks & Spencer pour me passer ce genre de caprice culinaire…)

Visiter Londres avec des enfants, ça c’est fait !

On commence par un petit tour dans Londres avec mes kids, j’ai nommé Mister T (6 ans et demi) et Raiponce (2 ans et demi). Pas facile de trouver des attractions qui conviennent aux deux âges, il faut l’avouer. Mais la balade en bus à impériale qui amuse toujours les enfants où que vous alliez, et les très beaux parcs royaux de Londres où l’on croise régulièrement écureuils, canards et chevaux sont bien entendus des valeurs sûres. Nous n’avons pas eu le temps de visiter le zoo de Londres, et les animaux en cage collent le bourdon à ma Raiponce, donc ce sera pour une prochaine fois. Et à faire si vous êtes motorisés, avec des enfants à partir de 5 /6 ans, le parc Legoland de Windsor qui a enchanté littéralement mon aîné (pensez à réserver !)
Si vous êtes courageux et que vous ne craignez pas la foule, il y a bien entendu la relève de la Garde qui est toujours un spectacle assez exotique et une visite chez Hamley’s, le temple du jouets, pour les plus téméraires des parents !

Je signale également un petit coup de coeur pour un parc tout discret, Coram’s Field, le parc où les adultes non accompagnés d’enfants sont interdits de visite ! Ce n’est pas une blague, un gardien vérifie à l’entrée du parc que les enfants sont bien les vôtres, et si vous n’êtes pas accompagnés d’enfants, faîtes demi tour. Pour en savoir plus sur l’histoire de Coram’s Fiels, vous pouvez consulter cet article, et pour le reste, sachez qu’on y trouve des animaux (lapins, perruches, mouton, poules, pas en liberté mais les enfants peuvent facilement les voir), des tobogans et des cabanes vraiment bien conçus, des bacs à sable pour les plus petits, des instuments de musique et un téléphone « outdoor » et enfin une tyrolienne façon perche de téléski qui a fait la joie de Mister T pendant plusieurs heures !
Pour s’y rendre, prendre la Picadilly line – Arrêt Russel Square.
Coram’s Field – 93 Guilford Street

Pour ce qui est des restaurants avec les enfants, je signale deux restaurants « kids fiendly » : Haché, retaurant d’excellents hamburgers avec des menus enfants et des coloriages en prime, et Rosso Pomodoro, restaurant italien également avec menu enfant et une vraie bienveillance à l’égard des enfants, ce qui n’est pas le cas chez tous les restaurateurs (je suis toujours désolée d’écrire ce genre de phrase mais oui, les enfants ne sont pas les bienvenus chez la plupart des restaurants dans les grandes villes !)

Un peu de shopping ? Ben oui si vous insistez !

Et puis oui, j’ai fait un poil de shopping sur King’s Road uniquement (pas le temps d’aller ailleurs et j’évite Regent Street trop bondée à mon goût) chez Heal’s tout d’abord ou j’ai vraiment craqué (mais pas acheté, fallait revenir light) pour la vaisselle et le travail de design rétro d’Orla Kiely. On commence à entendre le nom d’Orla Kiely en France puisqu’elle signe cette année une collection pour Uniqlo (vous pouvez lire à ce sujet le post de Marie). J’adore vraiment ses imprimés naïfs (qui me rappelle dans les formes et les couleurs les fameuses tasses « Mobil » que j’ai vues toutes mon enfance).
Et la vaisselle designée par Orla Kiely est nettement plus abordable que ses robes (la créatrice a également une boutique sur King’s Road que j’ai pour ma part trouvée un peu vide) qui bien que magnifiques et très soignées nécessiteraient que je vende mes enfants pour m’en offrir une… Sorry Orla je garde mes kids et je m’offrirai des mugs.

Une belle adresse également très « plaisir de yeux – mort de la carte bleue » que Anthropologie, beau concept store bobo-ethnique-chic, où l’on trouve vaisselle, déco, bijoux et vêtements pour femme. A noter qu’il existe dans le magasin de King’s Road un corner permanent de déstokage (fringues uniquement) qui permet de se faire plaisir avec des anciennes collection à moins 60 – 70 %.
La vaisselle y est également assez abordable.

Heal’s – 234 King’s Road
Antropologie – 131 – 141 King’s Road
Orla Kiely– 207 King’s Road
Pour vous rendre sur King’s Road, belle artère commerçante de Londres pas trop bondée, prendre la Circle Line, arrêt Sloane Square.

Et maintenant c’est pas tout ça, qu’est-ce qu’on mange ?

Une apple pie maison pardi !

Parce que je ne vais pas attendre de repartir à Londres pour me passer mes envies d’apple pie (et encore moins attendre l’hypothétique retour de Marks & Spencer à Lyon), je me suis concocté ma propre recette d’apple pie dans un grand élan de « Do It Yourself », et elle est pas mal du tout ! Pour cette recette d’apple pie maison, j’ai compté pour un moule de 24 cm de diamètre :

Pour la pâte sablée :
– 200 gr de farine
– 100 gr de beurre à température
– 75 gr de sucre (j’ai fait pour ma part moitié sucre et moitié rapadura)
– un oeuf
Préparation de votre pâte sablée : dans uns grand saladier, mélanger la farine, le sucre puis le beurre de façon à créer du sable qui roule sous vos doigts. Ajouter l’oeuf pour former une boule de pâte à mettre à reposer un heure au frigo.

Pour la garniture :
– 3 pomme variété Chantecler
– le jus d’un demi citron
– un sirop de sucre composé de  50 gr de farine,  75 gr de beurre, 50 gr de sucre (roux de préférence) et 100 ml d’eau.

Peler les pommes, les couper en morceaux de taille moyenne. Les disposer dans une assiette et les arroser de votre jus de demi citron. Laisser reposer le temps de préparer un sirop à base de sucre, de farine et d’eau (un sorte de roux sucré). Dans une casserole, faire fondre le beurre, ajouter la farine, former un roux, ajouter l’eau puis le sucre.

Sortez votre pâte du frigo et l’étaler de façon à former deux cercles de pâte. Mettez également votre four à préchauffer (180 degrés)
Préparer un disque de papier sulfurisé pour le fond de  votre plat, puis étaler le premier disque de pâte, en coupant à ras les bords qui pourraient dépasser.
Avec un pinceau, étalez votre sirop de sucre sur le fond de votre tarte. Ajoutez les pommes, recouvrir avec le reste de sirop de sucre, recouvrez le tout avec le dernier cercle de pâte. Pensez à faire une petite cheminée sur ce dernier cercle de pâte.
Enfournez le tout dans votre four (180 degrés)pour 20 minutes.

Moralité: voyager donne également envie de cuisiner…

EstelleGPosté par Estelle G

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes