Posté par le 18 Jan, 2013 dans Bons plans cuisine | 2 comments

5.00 avg. rating (91% score) - 1 vote

C’est toujours amusant d’observer la tête de mes invité(e)s quand je leur annonce :

« Les enfants ont fait le dessert »

Il y a généralement deux types de réactions :

La maman/ le papa poule / la super mamie dans l’âme :

Wahou mais c’est super que tu les fasses participer

(oui moyennant une mise à sac en règle de ma cuisine)

Les septiques :

euhhhhhhhh ils se sont bien lavés les mains avant de cuisiner ? »

(non non, et ils sont même passés tous les deux aux toilettes avant et j’avais enlevé le papier toilette…)

Donc ami(e)s convives, rassurez-vous : oui mes enfants se lavent les mains au savon avant de faire la cuisine et oui j’ai une heure de ménage à faire après leur passage, mais ils adorent faire la cuisine, chaque fois que je prépare quelque chose ils veulent m’aider et je ne refuse pas. Mais tous ces petits doigts agités qui veulent tout faire en même temps, ça demande un peu d’organisation et de discipline pour éviter notamment les accidents (plus grave que de  manquer une recette ou de manger une crotte de nez un peu cuite).

Quelques trucs et astuces de cookingMum pour que vos enfants puissent goûter si vous le souhaitez aux joies multiples de la cuisine.

Pour ceux qui arrivent ici par hasard, je rappelle que j’ai deux enfants (attention pseudo de la mort) :

Mister T, 7 ans au compteur,

gourmand et curieux de tout mais maladroit invétéré (comme moi d’ailleurs et je suis la preuve vivante qu’on peut cuisiner avec 2 mains gauches).

 

Raiponce,

(touche pas à mes cheveux Maaaaamaaaaaan), 3 ans et des brouettes, ne mange rien à part des pâtes, du chocolat et du saucisson  (je pousse un peu mais pas simple de faire manger Raiponce comme en témoigne cet article).

 

Voila pour la présentation de mes petits commis. Pour les ustensiles, le gros morceau de ma cuisine, c’est mon Artisan KitchenAid rose que j’aime d’amour. Vous savez tout.

Pour ce qui est de l’organisation de base pour cuisiner avec mes enfants,  voici les quelques règles que j’ai mis en place :

  • on se lave les mains avant de cuisiner et c’est obligatoire,
  • les enfants ont chacun un tablier et là aussi c’est obligatoire,
  • chacun a sa tâche et on empiète pas sur le travail de l’autre,
  • interdiction de toucher la cuisinière et le four,
  • le plus grand à le droit de se servir du four à micro-onde et doit toujours m’attendre quand il fait fondre quelque chose (beurre ou chocolat par exemple) pour sortir le récipient du four (récipient avec une poignée),
  • on ne touche jamais le robot en marche (je reviendrai sur les avantages et les inconvénients du robot sans couvercle pour cuisiner avec des enfants),
  • on s’installe sur un petit marche pied stable pour l’accès au plan de travail et pas sur une chaise.

Ça c’est pour la partie « Règles de base ». Ca peut vous sembler beaucoup, mais pour moi, c’est le minimum syndical.

Pour la répartition des tâches, en fonction des âges, voici ce que chacun peut faire ou pas :
Pour mon fils de 7 ans :

  • il s’occupe des pesées : il connait les chiffres, et le maniement d’une balance est assez simple et lui apprend à doser finement. Il les prépare toutes  à l’avance et je mets des petits bol à sa disposition pour séparer chaque ingrédients,
  • si besoin, il casse le chocolat en morceau et préparer le beurre quand il doit être incorporé en petits cubes,
  • couper du papier sulfurisé aux dimensions du moule ou du plat (très bon exercice),
  • il a le droit de se servir du micro-onde pour faire fondre du beurre ou du chocolat (sans retirer du four ou alors il demande des gants),
  • il commence à casser les oeufs (pas toujours facile) et pour la séparation jaune/blanc, il existe un petit ustensile (je m’en servais déjà petite),
  • il étale la pâte et peut manier les emporte-pièce (j’y reviendrai dans ma sélection de fournitures plus bas)
  • il commence à verser les préparations dans les moules (je termine la finition avec une maryse) pour lécher le fond de plat (notamment quand on prépare un fondant au chocolat),
  • préparer une pâte à crêpe, monter les blancs en neige, mettre les fruits sur une tarte, un grand plaisir aussi que d’écosser les légumes (petits pois, coco de Paimpol) et équeuter les haricots,
  • il peut varier la vitesse sur le robot (le grand kifffff « Maman j’peux mettre pluuuss viiiite »).

Pour ma fille de trois ans, c’est forcément plus limité, mais j’arrive toujours à lui donner quelques tâches :

  • casser du chocolat, étaler une pâte, manier les emporte-pièce, mettre les fruits sur une tarte, verser les pesées dans le bol du robot (toujours à l’arrêt),
  • badigeonner avec un pinceau de cuisine, »remuer » une pâte à crêpe avec un fouet plat (pour éviter les grumeaux, c’est magique),
  • elle commence aussi l’équeutage des haricots,
  • et je commence à casser les oeufs avec elle…. oui, c’était ça les coquilles.

Pour les ustensiles qui m’accompagnent pour cuisiner avec les enfants :

  • des tabliers de cuisine (ou un vieux t-shirt un peu grand), j’aime bien ceux de Caroline Lisfranc,
  • un robot KitchenAid, assez pratique parce que sans couvercle pour verser les ingrédients (et en mettre un peu à côté), mais pas toujours facile à manier mais hyper robuste !
  • Pas mal d’ustensiles de chez Mastrad : rouleau à pâtisserie pour enfant en silicone, emporte-pièce en plastique pour ne pas se couper, feuille de cuisson…
  • des petits bols en plastique (Ikéa) ou en bambou (boutiques bio/ commerce équitable),
  • un fouet plat (tupperware par exemple),
  • un petit coupeau à beurre ou un « tartineur » en plastique,
  • un séparateur blanc/ jaune d’oeuf.

Et une autre astuce si vous cuisinez avec vos enfants, j’en ai déjà parlé ici : les préparations culinaires bio Marlette.
J’avoue qu’avant de tomber sur Marlette, je n’aimais pas les préparations culinaires qu’on trouve un peu partout dans le commerce (Maman gâteau, mon oeil !) qui ont toutes le même goût un peu standardisé… Rien à voir avec celles de chez Marlette, et j’y ai trouvé un intérêt pour les goûters d’anniversaire organisés à l’école. Je ne sais pas comment ça se passe dans vos écoles, mais dans celle de mes enfants, on nous demande d’apporter des gâteaux industriels pour que les maîtresses puissent avoir la composition du gâteau, puisque le nombre d’enfants allergiques (gluten, lait, arachides…) est en augmentation. Je comprends bien entendu la démarche, elle me rend un peu triste (un gâteau d’anniversaire, pour moi, c’est un gâteau maison). J’ai donc opté cette année pour l’anniversaire de mon fils pour le fondant au chocolat sans gluten de Marlette et j’ai fourni à son institutrice le petit paquet pour qu’elle puisse avoir la composition. Cette solution me semble un excellent compromis entre le gâteau fait maison dont on ne peut pas toujours fournir la composition et le gâteau industriel qui franchement me déplaît.


Et pour la tarte aux crottes de nez, tant qu’à faire un truc bien dégueu, pensez à prendre une pate à tarte biiiiiennn industrielle et un conseil de Mister T : prendre celles qui sont collées sous votre lit ou sous le siège auto, elles sont meilleures :-).

Et pour conclure sur le sujet des enfants, sachez que je fais la cuisine mais je me soigne, et que j’écris parfois sur Only Gones, blog des bons plans pour enfants de Lyon, initiative de l’excellente madame Natacha du blog de Cranemou.

Bon week en d en cuisine (avec ou sans enfant) !

EstelleGPosté par Estelle G

5.00 avg. rating (91% score) - 1 vote