Posté par le 2 Juil, 2009 dans Recettes sucrées | 2 comments

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
yaourt maison

yaourt maison

Cela fait un petit moment maintenant que l’envie me trottait dans la tête, mais cette année, j’ai franchi le pas, j’ai acheté une yaourtière. J’avoue avoir hésité avec une machine à pain… Et puis j’ai découvert ici le livre Pain Cocotte de Nathalie Nagy-Kochmann… Pas encore eu le temps de tester les recettes (et en ce moment, il fait vraiment trop chaud pour mettre le four en route), mais il est dans ma bibliothèque de cuisine et je compte bien prochainement mettre mon fidèle artisan Kitchen Aid au boulot et les cocottes de ma grand-mère à contribution pour tester le pain cocotte !

Mais revenons à nos moutons ou plutôt à ma yaourtière : pourquoi un tel achat alors qu’on trouve si facilement des yaourts dans le commerce ?

  • Pour ceux qui me connaissent bien, vous savez que j’ai quand même comme un toc autour du tri des déchets… Et que les pots de yaourts ou de crème fraîche (hors verre) ne se recyclent pas ! Un point pour la yaourtière qui utilise des pots de verre lavables et donc utilisables à l’infini !
  • Parce que l’arrivée d’enfants dans une maison fait généralement augmenter sensiblement la consommation de ce type d’aliments. Ce n’est pas que je radine sur les yaourts, mais le prix de très bons yaourts fait quand même parfois un peu peur …
  • Parce que finalement, faire des yaourts maison, c’est fun et c’est facile, on recycle les fruits qu’on a pas mangé en compote pour les mettre au fond de son yaourt maison, et les yaourts natures maison sont incomparablement meilleurs que ceux du commerce. On utilise du lait bio si on le souhaite, ou tout autre lait de soja, de brebis, de riz si on les préfère !
  • Parce que la yaourtière permet de réaliser des petit desserts à base de glace / sorbet et de yaourt, avec des fruits, des spéculos écrasés ou du pain d’épices, un peu comme des petits trifles, et franchement avec l’arrivée de l’été,  faire des petits desserts frais sans allumer le four… c’est pas mal non ?

Pour ce qui est de l’achat de la yaourtière, la mienne est une Moulinex basique, (même si je sais qu’il est possible faire ses yaourts au four ou en cocotte minute, à vous de voir, je n’ai pas d’actions chez le fabricant en question). Attention cependant, j’ai eu quelques déconvenues avec une yaourtière vendue via le site Elle Passions, de la marque Petra : elle est relativement compétitive d’un point de vue du prix mais à titre personnel, je l’ai commandé deux fois et les deux fois, elle est arrivée en mauvais état : couvercle cassé une première fois et deux pots en verre réduits en poussière la seconde fois. Qui faut-il incriminer, le vépéciste ou le fabricant ? Je ne sais pas qui a tort (et je m’en fiche), j’ai mieux à faire que la queue à la Poste pour renvoyer des colis cassés !

Pour ce qui est de la recette de base, elle est trouvable facilement sur le net et la voici :

Pour six yaourts :

  • Un litre de lait (entier de préférence)
  • Un yaourt nature qui va servir de ferment
  • quelques gouttes de présure (3 ou 4 gouttes, trouvable en pharmacie) pour que vos yaourts soient bien fermes
  • 3 cuillères à soupe de lait concentré en poudre pour donner une consistance bien ferme et crémeuse à vos yaourts.
  • Bien mélanger le tout de façon homogène
  • Je compte pour ma part 11 heures de cuisson.
  • Pour réaliser des petits desserts à base de glace ou de sorbet : moitié lait, moitié glace / sorbet entièrement fondu (naturellement ou au micro-onde) et 9 heures de cuisson dans la yaourtière, avec des fruits cuits et des petits gâteaux secs en saupoudrage.

Pour ce qui est de l’ajout de fruits frais, penser à toujours mettre quelques heures les fruits au sucre (juste les laisser macérer ou les réduire en compote) pour éviter des problèmes d’acidité.

Dans les bonne réussites, les confitures, les compotes de fruits rouges, le jus de noix de coco avec un sirop de sucre de canne (trouvable en magasins bio), l’arôme d’amande avec du sucre de canne (attention, l’amande dégage un parfum très fort, même si certains de vos yaourts n’en contiennent pas, ils seront légèrement parfumés !), les pommes caramélisées au rapadura ont fait des yaourts franchement top !
Au rang des ratages notables, la poudre de cacao diluée dans le lait a formé une sorte de croûte sur le dessus du yaourt et a donné un goût franchement pas terrible… Peut-être à retester avec un mélange lait / glace chocolat, je vous ferai signe quand ce sera au point ;)

EstelleG Posté par Estelle G

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes