Posté par le 31 Août, 2012 dans Recettes sucrées | 9 comments

4.33 avg. rating (85% score) - 3 votes

Ça y est, nous voilà revenues de vacances et sur ce blog et pour ceux qui connaissent, vous avez vu, on a fait peau neuve !

QuileutCuit a mis une belle tenue pour la Rentrée (Bravo Estelle S et Merci à Antoine pour les coups de main et conseils précieux). J’espère que vous aimez !
Pour le reste, grande révolution dans ma vie, ça y est, je sais faire le kouign amann ! Pour ceux qui ne connaissent pas (rhoooooo), c’est une spécialité sucrée de Bretagne, dont la particularité est d’intégrer 250 gr de beurre demi sel et 250 gr de sucre dans sa recette. Un truc léger pour l’été quoi.

Pourquoi cette tocade sur le kouign amann : parce que c’est souvent mon gâteau d’anniversaire (je suis née en Août) et je suis souvent en vacances en Bretagne ou pas très loin à cette époque de l’année. Et j’ai essayé il y a fort longtemps une recette de kouign amann qui fut largement désastreuse. J’en avais donc conclu que voilà, je n’ai pas une super grand-mère bretonne qui m’a transmis le secret de la recette du kouign amann. Et que moi la lyonnaise, la bouffeuse de charcuterie et de cervelle de canut, non, je n’y arrriverai jamais. That’s life !

Mais ça, c’était avant cet été, où en vacances à La Baule, j’ai pris la fantaisie de goûter tous les kouigns amann de la Baule (oui bon c’est pas la Bretagne vraiment, mais on va pas refaire l’Histoire) et de ses environs (et le meilleur kouign amann de La Baule se trouve… Au Pouliguen, chez Philippe Airaud ou à la boulangerie Bio Olivier des Halle du Pouligen, ça, c’est dit) !
Vous pensez que je suis folle, vous avez raison. Ce qui m’a rendu dingo (plus que d’habitude) pendant ces vacances : une invasion algues vertes sur la plage de La Baule, des centaines de poissons morts ramassés sur la plage par les enfants (pour en savoir plus, aller faire un tour ici) et l’inertie totale de la municipalité face à l’invasion. Circulez, y a rien à voir et surtout, bonne baignade couillons de touristes ! Et là, ça m’énerve, il me faut du sucre et du gras, des drogues disponibles en vente libre et que ça saute !!!!!
Et à en goûter beaucoup, je commence à comprendre ce qui n’allait pas dans la première recette de kouign amann et que le secret d’une bonne recette de kouign amann, c’est le pliage. J’ai donc cherché et trouvé, testé et voilà ma recette de kouign amann (NDLR : ami(e) breton(ne), si tu arrives ici et que tu as des choses à dire, de l’indulgence please, je débute, merci d’avance).

Pour un kouign amann pour 4 à 6 personnes

  • 300 gr de farine
  • 15 gr de levure de boulanger
  • 1 cuillère à café rase de sel
  • un verre d’eau tiède
  • 250 gr de beurre demi-sel de bonne qualité
  • 250 gr de sucre
  • Du film alimentaire

Et pour la cuisson, j’ai utilisé un plat carré en porcelaine de 20 cm /20 cm.

Préparation de la pâte :
– Délayez votre levure de boulanger dans l’eau, laissez gonfler puis verser dans la farine disposée en puits dans une jatte, ajouter le sel. Pétrir à la main ou avec un robot pétrisseur (comme d’habitude, j’ai confié la tâche à mon KitchenAid). Pour la poussée de la pâte, mettre votre jatte couverte d’un torchon propre dans votre four froid avec une bol d’eau très chaude. L’humidité et la chaleur vont permettre une bonne levée de votre pâte. La poussée va durer une heure.

– Sortez votre beurre à l’avance, réservez dans un bol 50 gr pour la finition et la cuisson ainsi que 50 gr de sucre. Votre beurre doit être complètement ramolli et doit s’étaler au pinceau ou avec une maryse.
Pour que le pliage de votre kouign amann et l’ajout d’ingrédients soient plus simples, divisez les 200 gr de sucre qu’il vous reste dans 4 petits bols et disposez votre beurre dans une assiette creuse et divisez en 4 parts égales.

Au bout d’une heure, sortez votre pâte du four, elle doit avoir doublé de volume.

Pliage du kouign amann : 
– Sur un plan de travail fariné, étalez votre pâte en rectangle. Badigeonnez avec un pinceau de 1/4 de beurre en préservant les bords, puis répartissez un premier  bol de sucre et plier en 3 comme une serviette de façon à reformer un rectangle. Refarinez votre pâte et votre plan de travail et faîtes tourner votre pâte d’un quart de tour et on refait la même opération : étaler la pâte en rectangle délicatement (sinon, le beurre coule), la badigeonner de beurre, étaler le sucre, pliage en 3… Refaire cette opération encore 2 fois en tournant à chaque fois votre pâte d’un quart de tour et en refarinant avant d’étaler.
– Une fois ces premiers pliages en rectangle terminés, mettez votre pâte beurrée dans un film alimentaire au frigo pendant 30 minutes.
– Mettez votre four à préchauffer à 200 degrés. Remplir votre lèche-frite d’eau pour une cuisson bien moelleuse.
– Après 30 minutes de repos au frigo, sortez votre pâte, étalez légèrement pour former un carré. Pliez une première fois les 4 bords au centre (en carré), puis refaire l’opération une deuxième fois. Déposez votre kouign amman dans un plat beurré (ben, oui, sinon, il accroche).
– Il vous reste 50 gr de beurre ramolli et 50 gr de sucre, que vous mélangez ensemble et que vous répartissez sur le dessus avant la cuisson.

Laisser cuire 35 à 40 minutes et arrosant votre kouign amann avec le beurre fondu dans votre plat.

Servir tiède… avec un bon cidre.

EstelleGPosté par Estelle G

4.33 avg. rating (85% score) - 3 votes