Posté par le 3 Nov, 2015 dans Bons plans cuisine | 8 comments

3.50 avg. rating (72% score) - 4 votes

Longtemps, je n’ai pas pris de petit déjeuner le matin.

Je partais à l’école le ventre vide. Rien jusqu’à la récréation, impossible de manger quoique ce soit, je préférais dormir tard que de me lever et déjeuner.

Et puis j’ai commencé par déjeuner un quartier de pomme (vers 11 ans) puis une pomme complète, puis des céréales , puis des tartines, des bananes, des tonnes de yaourts et tant d’autres choses : pendant toutes ces années, je pouvais vous donner l’heure exacte à partir de 11h00, parce qu’à partir de 11h00, j’avais faim ! Jusqu’à il y a quelques mois (et pas mal d’années après), où j’ai plongé mon nez dans des livres sur l’arrêt du sucre.
Ce printemps, j’ai donc lu les livres de Danièle Gerkens (Zéro Sucre, mon année sans sucre) et Sarah Wilson (J’arrête le Sucre) : si certaines pratiques me semblent un peu rudes à mettre en place (comme l’arrêt des fruits chez Sarah Wilson pendant quelques semaines… quel intérêt ?), j’ai compris pourquoi il fallait que je change mon petit déjeuner et que j’en chasse le sucre pour ne plus avoir faim en fin de matinée : la faute à l’insuline et son pic, stimulé par la prise d’un petit déjeuner sucré…

De ces lectures de printemps, j’ai donc pris deux habitudes :

Plus un seul biscuit, gâteau ou dessert lacté industriels pour moi : si j’ai envie d’un bon gâteau je vais me l’offrir dans une bonne pâtisserie, idem pour le chocolat, si j’ai envie de chocolat, j’opte pour un très bon chocolat noir (au moins une fois par jour en ce qui me concerne). Et j’encourage vivement mes enfants que nous fassions nous-même nos gâteaux du goûter, sans sucre blanc mais avec du sucre complet. Et j’ai ressorti ma yaourtière !

Mon petit déjeuner est devenu salé uniquement (sans fruit que je consomme plus tard dans la journée). Alors non comme l’indique la photo de l’article, je ne mange pas de lapin au petit déjeuner (mais je bois du thé et j’aime beaucoup les petits sachets d’Elodie, créatrice lyonnaise de Tea Heritage !).
Mais si je vous avais mis les aliments suivants en photos, j’imagine les réactions, surtout vues les annonces faites récemment concernant la viande et la charcuterie mangées en excès et les emballages de féculents  :
de la charcuterie :  » Quoi, tu manges de la charcuterie le matin mais tu sais que ça donne le cancer  » (à vrai dire, j’en mange très peu)
du fromage : « Quoi, tu manges du fromage le matin, mais tu sais que c’est comme une drogue dure »
des sardines à l’huile : « Quoi tu manges des sardines à l’huile le matin, mais ton mec il veut encore t’embrasser ? » (la réponse est oui)
de la soupe de légume (ou des avocats) : « Quoi tu manges de la soupe de légumes le matin, j’espère au moins qu’elle est bio »
des féculents (pâtes/riz ) : Quoi tu manges des pâtes le matin, tu sais qu’on trouve des traces d’hydrocarbure sur les pâtes et le riz »
des œufs : « Quoi tu manges des œufs le matin mais pas tous les matins hein sinon tu vas avoir du cholestérol hein ! »

petit dej oeuf 2

Oui donc je vous colle quand même une photo avec des pâtes, un œuf et du fromage hein :-)

Donc, le sachet de thé petit lapin, c’était l’assurance d’une paix relative, mais sachez que depuis quelques mois, tous ces aliments ont fait parti de mon petit déjeuner (et je vous parle du pâté Hénaf et de l’andouille de Guéméné et de mon croque monsieur courgette/chèvre ou ça va comme ça ?)  en plus du pain complet.
NB : après quelques mois de petit déjeuner salé, la charcuterie est définitivement ce que je mange le moins. A ce jour, je n’en mange presque plus…

croque courgette tomme

Une demi courgette râpée, du fromage en tranches fines, deux tranches de pain de complet, un toaster et le tour est joué !


C’est étrange comme les critiques fusent sur le salé et peu sur le sucré industriel qui me semble aussi dangereux que le reste…
Sachez malgré tout que je ne mange presque pas de viande rouge (elle et moi, on est pas très copines et ça depuis que je suis toute petite). Je déjeune souvent sur le pouce (mais fait maison), donc, je n’ai pas l’impression de sur-consommer de la viande.

Résultat des courses après quelques mois :
– la fringale de 11h00 a disparu,
– les petits gâteaux bio que je gardais dans mon tiroir de bureau en cas de « arrêtez-moi ou je bouffe mon bureau » ont disparu aussi et j’ai maintenant des amandes dans mon tiroir,
– sans le vouloir (parce que j’estime ne pas en avoir besoin), j’ai perdu 2.5 kilos. 3 kilos pour être honnête à mon retour de congés cet été (mais j’ai mis 500 gr sur le compte des 25 min de nage quotidienne avec palmes dans les eaux turquoises de Sardaigne)

Et j’ai passé tout doucement mes petits (10 ans et 6 ans) au salé le matin : parce que je les voyais revenir totalement affamés le midi (quand je les récupère le mercredi), que leurs journées sont aussi longues et compliquées que les miennes et qu’au final, ils ne vont pas plus mal !

Alors soyons honnête deux minutes : faire prendre un petit déjeuner salé aux enfants c’est plus compliqué que de dégainer un bol de Chokapics devant Gulli !

Donc pour que l’exercice soit un peu plus facile, il faut un peu d’organisation et se lever un peu plus tôt le matin. En ce qui me concerne, voici comment je m’y suis prise :
– Un dîner léger le soir (et jamais de viande à « 4 pattes ») pour que tout le monde puisse avoir faim en se levant. On dit qu’il faut « petit déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un pauvre… »
– Faire une petite liste rapide de ce que chacun aime manger en salé et en avoir toujours dans son placard,
– Se lever un tout petit peu plus tôt (10 minutes sont suffisantes) pour se mettre en route et préparer la table et avoir toujours de l’eau bouillante prête (pour un œuf, des pâtes ou tout simplement mon thé !)
– Ne pas installer de routine et proposer des choses variées, on se lasse j’ai l’impression plus vite du salé que du sucré, toujours facile à avaler !
– Manger un petit déjeuner salé prend également un peu plus de temps  : on prépare la veille les vêtements du jour pour être prêts à temps,
– Et pas d’écran le matin !!!!

Pas  de « vraie » recette aujourd’hui, mais une réponse à pas mal d’amies qui m’ont demandé mon ressenti suite à mes lectures « sans sucre » et qui ont constaté l’amincissement (mais je rassure tout le monde, je n’ai pas changé de taille de vêtement, il me faut toujours du 40 pour rentrer mon mètre 75, ma carrure de déménageuse et mes bras de singe).

Et chez vous comment ça se passe le petit déjeuner : sucré ou salé ?

EstelleGPosté par Estelle G

3.50 avg. rating (72% score) - 4 votes