Posté par le 27 Sep, 2010 dans Recettes, Recettes sucrées | 4 comments

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

pain perdu compotée questchesPour ceux qui n’ont pas encore mis le nez dehors, surtout ne le mettez pas! (trop froiiiiiiid) et restez chez vous avec un bon thé, et préparez-vous ce petit dessert tout bête, parfait pour un goûter (servi façon croque-monsieur sur la photo), un dessert un peu consistant, voire un petit déjeuner (avant de partir affronter le froid si vraiment vous n’avez pas le choix… comme moi) : du pain perdu, trop simple à faire, accompagné d’une compotée de quetsches, fruit d’automne par excellence.

Pour le pain perdu – pour quatre personnes :

– 8 tranches de brioche un peu rassie ou de pain de mie (meilleur s’il vient de chez votre boulanger… il sera plus brioché)
– 2 oeufs
– 1 verre de lait entier (si possible)
– 2 sachet de sucre vanillé
– pour la cuisson : une grosse noix de beurre salé, un peu de cassonade à saupoudrer.

Préparation du pain perdu :

Fouettez les oeufs entiers, le lait, le sucre vanillé de façon à obtenir une préparation bien homogène, et trempez quelques instants vos tranches de brioche / pain de mie sur chaque face. Une fois vos tranches bien imbibées, faîtes-les revenir dans une poêle, dans laquelle vous aurez préalablement fait fondre votre grosse noix de beurre salé. Faire cuire chaque face de façon à ce que le pain soit grilloté, jamais brûlé. Terminez la cuisson en saupoudrant un peu de cassonade sur chaque face. Réservez vos tranches de pain perdu au chaud (dans un four ou du papier d’alluminium).

Préparation de la compotée de quetsches :

– une dizaine de quetsches
– une grosse noix de beurre salé
– trois cuillères à soupe de cassonade

Sélectionnez une dizaine de quetsches bien mûres, coupez-les en tranches épaisses dans le sens de la longueur, ôter les noyeaux. Faire fondre très doucement votre beurre dans une poêle à fond un peu épais, et faîtes cuire vos quetsches (côté peau  pour les extrémités) à feu très doux, et saupoudrer de cassonade… un léger caramel de couleur rosée (d’où l’intérêt de la quetsche et de ses magnifiques couleurs) doit alors se former. Faîtes cuire ainsi quelques minutes (pas plus de 10), en veillant à avoir toujours un fond de caramel dans votre poêle (au besoin, ajouter un peu d’eau et de cassonade).

Pour le dressage de votre pain perdu façon croque monsieur :

– coupez vos tranches de pain perdu en deux ou en quatre selon la taille et le résultat final voulus,
– intercalez votre compotée de quetsches entre deux tranches de pain perdu, fermez avec un pic un bois,
– avec un pinceau de cuisine, badigeonnez le dessus de vos croque-monsieur sucrés avec le caramel rosée  issu de la cuisson de la compotée de quetsches….

Oh, c’est beau… Et vous savez quoi :  c’est bon, et profitez-en, la quetsche, c’est de saison, et comme tout ce qui est de saison, ça ne dure pas !

EstelleGPosté par Estelle G

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes