Posté par le 28 Avr, 2008 dans Recettes salées | 4 comments

5.00 avg. rating (91% score) - 1 vote

Les temps sont durs, tout coûte cher, tout fout le camp ma bonne dame (t’as vu le prix des pâtes, et le riz, si tu en fais en salade, tu affames la planète…).

De très bonnes raisons pour cuisiner en accompagnement (ou en plat principal pour ceux qui n’aiment pas la viande, voire le poisson) la lentille, pas encore trop chère et pleine de bonnes choses à l’intérieur (du fer disait ma grand-mère).

En salade, pas trop dur, lui adjoindre des tomates quand ce sera la saison (patience) et des petites échalotes avec une bonne vinaigrette, ou du cervelas. Cuites avec du cochon… c’est un petit salé, et le petit salé, c’est sympa comme plat d’automne ou d’hiver.
Et en risotto, donc cuisson un peu longue et minutieuse, c’est pas mal pour accompagner les viandes. Je l’ai fait il y a quelques semaines avec du poulet Tandoori, et ça se marie fort bien !

Pour ce risotto de lentilles, il faut pour 4 à 6 personnes : 1 verre et 1/ 2 à 2 verres de lentilles vertes (selon le nombre et les appétits)

  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 4 carottes
  • 1 petite boite de concentré (pas de coulis) de tomates
  • 1 tablette de bouillon de légume ou 1 litre de bouillon de légumes bien parfumé (chaud)
  • De l’huile d’olive pour la cuisson
  • 1 cuillère à café de cumin
  • Sel / poivre

On commence par la découpe : gousses d’ail, oignon et carottes, le tout détaillé assez finement si possible (avec un bon couteau et une planche en bois !).
Mettre à chauffer 4 cuillères d’huile d’olive dans une cocotte à fond un peu épais. Ajouter l’ail, l’oignon et les carottes, faire fondre quelques minutes puis ajouter les lentilles, les tourner quelques minutes à feu doux de façon à ce qu’elle soient bien imprégnées par l’huile d’olive.
Incorporer à la suite le litre de bouillon de légumes (maison ou en tablette), louche par louche, de façon à ce que les lentilles soient toujours « couvertes » de maximum un centimètre (grosso modo : attendre l’évaporation entre deux louches …). C’est la partie la plus longue, entre 25 bonnes minutes et 35 minutes.
Une fois les lentilles cuites doucement dans le bouillon, vérifier la cuisson : la lentille doit être craquante mais pas dure, souple mais pas écrasée.
Incorporer en fin de cuisson le concentré de tomates (mettre un sucre dedans s’il est trop acide ou amer, ça arrive) et la petite cuillère de cumin, puis assaisonner en sel et poivre selon son goût..
Pourquoi le concentré de tomates ? Ce n‘est pas obligatoire, la recette est pas mal aussi sans, mais tout comme le risotto est sympa parce que les grains de riz collent un peu entre eux, le concentré de tomate va servir de liant entre les lentilles… et la solidarité chez les lentilles, on en parle pas assez !
NB : Ça doit pas être mal avec de l’agneau…

EstelleG Posté par Estelle G

5.00 avg. rating (91% score) - 1 vote