Posté par le 9 avr, 2009 dans Bons plans cuisine, Recettes | 1 comment

Suite : Concert délice : une soirée unique alliant gastronomie et musique
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Pour faire suite au billet posté le 26 mars 2009 sur Quileutcuit qui s’intitulait « Concert délice : une soirée unique alliant gastronomie et musique » proposée par la Ville de Lyon, les Toques Blanches et l’association Délice voici un petit préambule pour vous parler de cette initiative … et de vous donner mon retour de cette soirée évènement.

Parmi les manifestations prévues en 2009 par le réseau Délice, Quileutcuit a assisté à la soirée événement « Concert Délice » sous la direction de Jun Märkl et les chefs cuisiniers : Guy Lassausaie, Christophe Marguin, Mathieu Viannay, Chen Pinghui sous le parrainage de Paul Bocuse.

Pour cette occasion l’Auditorium de Lyon est devenu l’espace de dégustation des musiques et des saveurs, un lieu de rencontres où art culinaire et musique symphonique dialoguent…

Un programme très « excitant » qui annonçait donc un duo de performances alliant cuisine et musique : les chefs cuisinant devant le public au rythme de la musique…

Je n’ai d’ailleurs pas été la seule à attendre une performance peu commune …On en parle aussi sur le blog  « A table et compagnie » édité par les célèbres bloggeuses : Mercotte, Clea, Anne et Pascale : « Paramètre original de cette soirée : les chefs cuisineront devant le public et au rythme de la musique (Strauss, Tchaïkovski, Puccini…) et même plus, ils dialogueront avec l’Orchestre sur une partition musicale qui intègrera les instruments et outils des chefs cuisiniers ! »

Je ne vous cache pas que je m’étais imaginé un show tout autre que celui auquel j’ai assisté !!!

Je m’installe confortablement dans cette belle salle qu’est l’Auditorium – je fais un tour d’horizon rapide de la scène, du public Lyonnais, du décor très épuré … et cherche rapidement le piano des Toques Blanches sur la scène, rien de visibles… bizarre…
Puis je remarque nos grands chefs en  pleine interview au parterre de la salle … un peu comme des grands sportifs avant la grande finale…

Ensuite je devine sur la scène côté jardin des éléments recouvert d’un voile blanc, peut être les fourneaux… et des instruments de cuisine.

L’orchestre fait place sur la scène et le show démarre …première symphonie d’ouverture «Le Barbier de Séville». Puis le public est invité à suivre les pas de l’un des plus célèbres enquêteurs dans l’une de ses affaires les plus difficiles… qu’est ce qui peut pousser un chef d’orchestre et ses musiciens à se rapprocher de chefs cuisiniers ? C’est ainsi que déboule sur scène  « Colombo » accompagné de « Sergent Milhaud » et « Sergent Go »

Perplexe  :!: 8O j’ai tout à coup un gros doute sur la prestation à laquelle je suis entrain d’assister … Pourquoi faire intervenir des acteurs et surtout pourquoi avoir choisi Colombo ?!
Le public n’était effectivement pas spécialement jeune mais entendons-nous bien, si le but de l’association Délice est de promouvoir la « bonne bouffe » pour tous alors pourquoi choisir Colombo comme porte parole !!!???? Cet acteur est né en 1927 et je vous mets au défi de trouver un fan club de Colombo dont la moyenne d’âge serait de 25 ans :!: :!: :!: Les générations futures ne sont pas prêtes de savoir cuisiner … :D

NB : Petit rappel pour les plus jeunes http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Falk – Merci Wiki !

Pour ma part, j’ai trouvé que c’était complètement hors sujet et d’une faute de goût totale (mais c’est parce que je n’aime pas le personnage de Colombo..). Je ne remets pas en cause la performance des acteurs…tout le monde l’a reconnu 8) et je pense qu’au vu des rires de la salle, Mr Colombo a eu un certain succès auprès de notre «jeune public de vétérans » ! …petit coquin ;)

Plaisanterie à part …je n’ai pas compris. Bref pas besoin de débattre trop sur le sujet c’est aussi une question de goût. Mais ma déception ne s’est malheureusement pas arrêtée là … L’objectif de la soirée était de démontrer le lien qui peut unir la gastronomie et la musique symphonique  « Paramètre original de cette soirée : les chefs cuisineront devant le public et au rythme de la musique ».
Et bien le « paramètre original » était complètement absent des fourneaux  :!: Aucun chefs n’a cuisiné au rythme de la musique – ce n’était ni plus ni moins une présentation des différents chefs suivie d’une sélection de symphonies dont les différentes transitions étaient menées de front par notre inspecteur Colombo…

Il y a eu tout de même à la fin de cette représentation une  composition quelque peu « improvisée » de Thierry Huteau, Guillaume Itier et Stéphane Pelgri percussionnistes de l’ONL avec la complicité des chefs cuisiniers quelque peu maladroits côté rythmiques ! ;)  Je tiens à signaler que Jean-Paul Lacombe à  été le plus festif des cuisiniers !

Bref, Quileutcuit est resté sur sa faim !   Cette soirée qui s’annonçait si excitante en préambule n’a pas été convaincante quant à l’association de la musique et de la gastronomie ! Toutefois, la tenue d’un tel évènement à Lyon, la capitale de la gastronomie française, était plus que justifiée et l’association Délice qui en est à l’origine, a fait preuve d’une excellente initiative.

Ce spectacle s’est poursuivit par un cocktail dînatoire qui était animé par nos 4 toques Blanches de la soirée. Initiative très sympathique mais inaccessible … 1500 personnes étaient conviées à ce cocktail chapeauté par le  traiteur Pignol.

Quelques mots sur l’association Délice :

C’est le 18 septembre 2007, que l’association « Délice » (loi 1901) a été créée à Lyon, à l’initiative de la Mairie, dans le but est de constituer un « réseau des villes gourmandes du monde ».
Le réseau « Délice » regroupe aujourd’hui 17 villes, essentiellement en Europe, mais aussi en Chine, au Japon, aux Etats-Unis et au Canada. En attendant l’arrivée d’une dizaine de villes nouvelles, au cours de cette année 2009.

Le réseau Délice se pose comme un espace de réflexion autour de la gastronomie, et envisage de mener des actions à l’international, associant les acteurs locaux, valorisant les traditions culinaires de chacun, et favorisant les échanges.

Ses actions :

  • Développer une « culture  culinaire »  avec le grand public
  • Échanger sur les relations gastronomie et qualité de vie, gastronomie et villes cosmopolites, évènementiel saveurs et goût
  • Développer des collaborations entre nos chefs, nos apprentis, nos producteurs
  • Imaginer de nouveaux « packages » tourisme et gastronomie
  • Valoriser nos produits en lien avec les filières agro alimentaires
  • Partager des démarches d’éducation au goût, de marketing territorial
  • Contribuer à la création d’un centre de ressources international sur le thème de la gastronomie
  • Initier un label « Délice »

En savoir plus ici : http://www.delice-network.org

:arrow: Merci encore à Camille L. Aderly , Claire Cécile D de la Ville de Lyon et Emmanuelle Sysoyev de Only Lyon.

EstelleSPosté par Estelle S

Suite : Concert délice : une soirée unique alliant gastronomie et musique
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)