Posté par le 26 Sep, 2011 dans Recettes, Recettes sucrées | 2 comments

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

sorbet melon gelée de verveine marat des boisQui a dit que l’Eté avait dit son dernier mot ? 26 degrés ce week end dans notre bonne ville de Lyon, ça donne envie de fredonner du Jo Dassin non ? « On ira… »

Non, vraiment pas ? Alors de profiter des derniers fruits d’été avant qu’ils ne nous faussent compagnie pendant de très long mois d’hiver ? C’est ce que j’ai fait  ce week end avec une salade de fraises (françaises, hein !) un sorbet au melon, et une gelée de verveine fraîche. Peut-être mon dernier dessert estival pour cette année ?

Pour la salade de fraises, je ne vous ferai pas l’affront de vous expliquer comment la faire, en revanche, pour le sorbet melon et la gelée de verveine, par ici pour les recettes !

La plus simple tout d’abord, la gelée de verveine :

-un litre d’eau,
-une grosse poignée de verveine fraîche,
-un sachet d’agar agar de 4 gr (disponible en grande surface chez Bjorg),
– deux cuillères à soupe de rapadura.

Faîtes infuser une nuit vos feuilles de verveine fraîches dans de l’eau bouillante. Sucrez avec le rapadura. Le lendemain, filter et mettre votre infusion à bouillir avec 4gr d’agar agar. Portez à ébulition puis laissez refroidir au moins deux heures au frigo. Vous obtenez une gelée à découper en petits morceaux.

Pour le sorbet au melon : pour 4 personnes

– un gros melon très sucré (type « boule de miel »),
– un blanc d’oeuf,
– 50 gr de sucre glace.

Extraire la chair du melon (sans les pépins…) et la réduire en purée. Laissez reposer quelques heures au frais et videz le surplus de jus. Repassez votre purée de melon ou mixeur avec le sucre glace et le blanc d’oeuf. Mettez cette préparation (elle doit être froide !) dans votre sorbetière environ 20 minutes. Et laissez-là reposer au congélateur au moins deux heures.

Dressez vos assiettes à votre convenance.

NB : la gelée de verveine se marie merveilleusement bien avec les fraises mais également avec toutes sortes de salades de fruits frais auxquelles elle apporte son subtil petit goût citronné.

Et avec ça, toujours pas envie d’une robe blanche pour ressembler un peu à une aquarelle de Marie Laurencin ?

Pfffff…. so long Jo

EstelleGPosté par Estelle G

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes